Aurelia Martin

Aurélia Martin est née à Paris en 1993.

Après un DNAP en design objet et espace à l’ESAD de Reims, elle part étudier le textile au National Institute of design d’Ahmedabad, en Inde. Elle se passionne pour la matière et l’artisanat. De retour en Europe, elle travaille au sein du studio de design textile Chevalier-Masson sur des projets allant de l’architecture au costume de danse. En parallèle elle suit un master en Design d’accessoires à l’ENSAV-La Cambre de Bruxelles où elle sortira diplômée en 2017.

Formée à la suite chez Jean Paul Gaultier en design de matière, Aurélia fait du textile son matériau de prédilection. Elle l’utilise aussi bien pour la scénographie, l’objet, l’accessoires de mode ou le costume. 

Stimulée par les pratiques pluridisciplinaires, Aurélia débute son parcours à l’Opéra de Bruxelles – La Monnaie au département Accessoires et retourne rapidement travailler à Paris sur le premier long métrage européen en Réalité Virtuelle. Elle travaillera par la suite sur des projets pour Jacquemus, Christine and the Queens, la cité internationale de la tapisserie d’Aubusson, Dea Gjinovci, la fabrique nomade, Brun de Vian Tiran… 

Le monde des arts vivants, de la mode et du cinéma ainsi que l’aspect éphémère des productions l’amène à se questionner sur les méthodes mises en place dans la conception et la production. 

Elle se spécialise rapidement en écoconception.

En 2018 elle est lauréate de la bourse de recherche des Ateliers Médicis création en cours #3 avec le projet tissu parlant: le textile, un vecteur de communication. Elle y sera jury deux ans plus tard pour création en cours #5;

Tissu parlant l’a conduite à la New Orleans pour découvrir l’histoire des broderies des Black Indians en 2019, en République démocratique du Congo pour travailler autour de la SAPE à l’institut français de Goma en 2020 ou encore dans les Pyrénées, ancienne terre textile, où des usines centenaires de tissage perdurent.

Ne dissociant pas la culture de l’éducation, elle est enseignante pour des Mastères à Paris et donne de nombreux workshops. 

Aurélia est également co-présidente de l’association FLAG – Film like a girl qui rassemble des techniciennes du monde du cinéma dans le but de former d’autres femmes qui n’ont pas accès à ces formations techniques.

aureliamartin.com dessiné & développé par @mathieubernardis